Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 7h37

    Station Mermoz-Pinel

    7h37

    les minots boivent du coca à la canette

    et tirent une dernière fois sur le mégot shiteux

    avant le cours de français

    les témoins de Jéhovah promettent

    assidus

    que

    la délivrance est proche

    dans mon casque

    Gurdjieff- de Hartmann

    200 mètres

    avant

    la salle des profs.

     

     

     

  • Jeux interdits

    On joue à chat perché dans tous les coins de l'appartement 

    le jeu est de grimper le plus haut possible

    parfois on fait tomber des meubles et on casse des bibelots

    (on n'est pas très matérialistes)

    On se cache-cache

    un jour il ne m'a pas trouvée pendant très longtemps

    je me suis endormie

    à mon réveil il cherchait des poux dans ma tignasse emmêlée

    ça a mal fini

    (façon de parler)

    on joue au loup où es-tu m'entends-tu

    je me laisse toujours dévorer exprès

    (alors que je suis très forte en esquive)

    pour l'amadouer je lèche son crâne lisse

    mais il plante ses dents dans ma nuque

    je ne peux plus bouger

    c'est le jeu de la proie domptée

    (ou presque)

     

     

     

     

     

     

  • Idrisse

    Idrisse dit :"Madame, Si ça ne vous dérange pas, je préfère lire en marchant car, assis, je lis trop lentement."

    Et, c'est vrai, il lit mieux en marchant.

    Je lui dis que je connais (très bien) un écrivain qui écrit mieux debout aussi. Il comprend.

    Intitulons ce texte : En lisant, en marchant, en écrivant.