Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paie ta révolution

Dans les années 2010, le monde du mannequinat vit poindre des tentatives de rébellion sporadiques qui consistaient à glisser des filles à formes, des filles à poils, des filles handicapées, des filles brûlées, des filles souffrant de vitiligo, des filles naines dans les défilés de haute couture.

Des gamines trisomiques se mettaient à singer les Miss dans les concours de beauté et le public dégueulasse les acclamait.

Moi, bêtement, au début, j'attendais le moment où ces jeunes femmes se mettraient à vomir sur le tapis rouge, à cracher sur les créateurs de mode, à agonir d'insultes les spectateurs, à pisser sur le jury, à atomiser le décor.  Je pensais qu'une révolution sourde était en germe. Que tout allait exploser à la gueule des sales pourvoyeurs de beauté. Mais que dalle. Je finis par comprendre que ces gourdes voulaient elles aussi faire partie du système. Elles croyaient vraiment y avoir leur place et pouvoir faire bouger les choses.

Triples bécasses.

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.