Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sous-sol

Le poète dit que ce qu'il préfère chez les femmes, ce sont leurs épaules. Il lui dit qu'elle a de très belles épaules, que ce débardeur lui va bien, qu'il a envie de planter ses dents dans la peau quand il la voit comme ça.

Mais, il rappelle qu'il est poète, et photographe aussi, qu'il a des projets, dont un pourrait la concerner. Il a l'idée de prendre en photo des corps nus de femmes sur lesquels il écrirait des textes. Tu veux dire que tu écrirais des textes sur les photos ? Non, des textes écrits à l'encre sur les corps de femmes, par moi. J'aimerais bien que ton corps participe à ce projet.

Elle se demande ce que racontait son grand-père photographe et sérigraphe à ses modèles pour les convaincre de le suivre et de se dévêtir dans son sous-sol aménagé en laboratoire... Il était boulanger-pâtissier mais a eu, lui aussi, des projets pour le corps des femmes toute sa vie.

 

Les commentaires sont fermés.