Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'élève et la feuille

Ma première vision de rentrée au lycée ce matin est celle d’un élève qui parle à une feuille.
Il est penché sur elle et la traite de tous les noms de sa mère.
Ce n’est pas une feuille de papier, ce n’est pas une feuille de cours, c’est une belle grande feuille d’arbre séchée, rousse, tombée tardivement d’un platane.

Pourquoi le destin a-t-il fait se rencontrer, ce matin de janvier, cet élève et cette feuille dans le long couloir d’un lycée professionnel du bâtiment et des travaux publics ?
Pourquoi l’histoire a-t-elle si mal commencé ?

Nique ta mère, la feuille.

Elle fait très bien la feuille morte.

Je te défonce, toi et toute ta famille, la feuille.

Elle ne perd pas sa dignité de feuille. Elle laisse l’orage passer.

Elle en a vu d’autres.

Les commentaires sont fermés.